Accueil
La Fondation
Nos actions
Actualités
Faire un don
Témoignages
Mécenat d'entreprise

Des médicaments pour la Maison des Parents - Nos réalisations

Des médicaments pour la Maison des Parents

projet/gari-pressejpg projet/forage-beninjpg projet/civierepng projet/ampo-fillesjpg
projet/maison-parentsjpg

Il y a 6 donateurs à ce projet


71
Henri & Valérie
id_29_quicocha_73hotmailcom
Quentin

Le Vésinet
France
id_28_gillesmoroticket_surfcom
gilles
id_14_rmarchalnetpmefr
Renaud

Vaux sur Seine
France
103
Martin
Servir
Servir
Haut de page

Plus d'informations sur ce projet

Le dispensaire "La Maison des Parents" est géré par l’ONG HAMAP Santé. Il prend en charge les parents des enfants du programme PSE (Pour un Sourire d'Enfant - Prix des Droits de l'Homme en 2000). Ces enfants issus de la décharge d'ordures de Phnom-Penh au Cambodge doivent leur survie et leur avenir à l'ONG PSE qui assure leur éducation et leur trouve du travail à l'issue de leurs diplômes.

Mais, depuis le mois d’Avril 2010, le nombre de parents soignés dans le dispensaire s’est énormément accru (effets directs de la crise qui touche également le Cambodge). Ce nombre étant passé de 100 à 400 patients en moyenne par semaine, les besoins en médicaments ont été multipliés par quatre.

Or, le bon fonctionnement du dispensaire est indispensable pour le programme PSE, car si l’un des deux parents des enfants tombe malade, il n’y a plus de rentrée d’argent suffisante dans le foyer (déjà très pauvre). Cette absence de salaire entraîne inéluctablement les enfants à quitter le programme PSE pour retourner travailler sur la décharge afin de rapporter de l’argent aux parents (et à se prostituer pour les petites filles à partir de 7 ans).

HAMAP Santé a un besoin urgent de fonds pour acheter les médicaments nécessaires et éviter une éventuelle fermeture du dispensaire.

La fondation SERVIR souhaiterait apporter son aide à HAMAP Santé en lui accordant une subvention de 5000 euros pour acheter ces médicaments. Merci d’avance pour votre contribution.

La santé au Cambodge en bref :

Le Cambodge compte 14 millions d’habitants dont 19% en milieu urbain.

Le taux de mortalité infantile est de 140 pour 1000 naissances. Le ratio de mortalité maternelle avoisine celui de 450 pour 100 000 naissances et l’espérance de vie moyenne est de 57 ans.

La situation sanitaire est alarmante pour les personnes vivant en zone rurale et touchées par la pauvreté.

Dans ce pays où le revenu annuel moyen par habitant est estimé à moins d'un euro par jour, seule une faible proportion de la population peut accéder aux soins.

Les dépenses de santé directement assumées par les familles s'élèvent à environ 167 euros par personne avec des conséquences dramatiques pour l'ensemble du foyer : aggravation des pathologies, surendettement, vente de l'outil productif, travail des enfants, prostitution …

N’oublions pas qu’une des principales causes de prostitution des enfants au Cambodge est la nécessité de payer les dépenses de santé de la famille !

Haut de page



Haut de page