Accueil
La Fondation
Nos actions
Actualités
Faire un don
Témoignages
Mécenat d'entreprise

Tester un nouveau système d’irrigation - Nos réalisations

Tester un nouveau système d’irrigation

projet/gari-pressejpg projet/forage-beninjpg projet/civierepng projet/ampo-fillesjpg
projet/irrigationjpg

Il y a 5 donateurs à ce projet


182
Kinh
238
Constance
239
Violaine
id_29_quicocha_73hotmailcom
Quentin

Le Vésinet
France
193
Adam
Haut de page

Plus d'informations sur ce projet

Les semis sont effectués dès les premières averses de la saison des pluies, de sorte que les récoltes puissent intervenir avant la sécheresse qui suit. Mais nous constatons aujourd’hui une irrégularité climatique modifiant la durée des cycles. Si la saison humide se réduit, le calendrier agricole est considérablement perturbé et les cultures sont endommagées par la sécheresse avant la récolte lorsque le maraîcher n’a pas accès à l’arrosage.

Par ailleurs, pour faire face aux besoins exprimés par la croissance démographique, la production maraîchère doit être stimulée et ne plus être limitée aux saisons humides. Or en saison sèche, l’arrosage est indispensable.

L’arrosage manuel requiert beaucoup de main d’œuvre avec des conditions de pénibilité importante. Il existe bien des formules d’arrosage automatisées telles que l’aspersion ou le goutte-à-goutte. Mais nécessitant de gros investissements et un certain niveau de technicité, ces systèmes sont plutôt réservés aux maraîchers professionnels.

L’ONG « Vers un monde meilleur » souhaite tester un procédé d’irrigation innovant, formule intermédiaire entre l’aspersion et le goutte-à-goutte. Il s’appuie sur un quadrillage de tuyaux, rigides le long des allées, souples et percés dans les rangs de culture.

L’usage est simple : les tuyaux souples sont branchés à chaque extrémité sur les tuyaux rigides. Ils peuvent être fermés ou retirés aisément en l’absence de culture sur certains rangs. Une fois le quadrillage en place, l’ensemble est raccordé à une motopompe ou un réservoir. Il suffit alors d’ouvrir le robinet pour remplir d’eau tous les tuyaux. L’arrosage en pluie fine pendant une dizaine de minutes peut être renouvelé si besoin plusieurs fois dans la journée. Ce système est économe en eau car sa diffusion par gouttelettes bénéficie directement aux plantes sans ruissellement.

La fourniture et la mise en place de ce système sont estimés à 5000 € pour un hectare de cultures maraîchères.

 

Haut de page

Dernières actualités de ce projet


Pas encore d'actualités en relation avec ce projet !



Haut de page