Accueil
La Fondation
Nos actions
Actualités
Faire un don
Témoignages
Mécenat d'entreprise

Améliorer les conditions sanitaires aux abords du Tonle Sap - Nos réalisations

Améliorer les conditions sanitaires aux abords du Tonle Sap

projet/gari-pressejpg projet/forage-beninjpg projet/civierepng projet/ampo-fillesjpg
projet/assainissementjpg

Il y a 4 donateurs à ce projet


101
michel
id_29_quicocha_73hotmailcom
Quentin

Le Vésinet
France
137
BCM Participations
id_14_rmarchalnetpmefr
Renaud

Vaux sur Seine
France
Haut de page

Plus d'informations sur ce projet

Les zones rurales du Cambodge souffrent d’un manque d’accès à l’eau potable et à des infrastructures d’assainissement. Dans le contexte particulier du Tonle Sap, les populations villageoises puisent dans le lac l’eau nécessaire à leurs activités quotidiennes : boisson, cuisine, vaisselle, toilette. Or l’eau du lac reçoit l’ensemble des eaux usées et des déchets solides des populations des villages flottants, mais aussi de la ville de Siem Reap. La consommation de cette eau polluée est à l’origine de maladies hydriques suffisamment intenses et répandues pour qu’environ 25% des enfants de moins de 5 ans en meurent.

En réponse à ce constat, l’accès à l’eau potable et la mise en place d’infrastructures d’assainissement semi-collectif, via une filière de phyto-épuration, ont été envisagés. HAMAP souhaite intervenir dans un village aux abords du lac Tonle Sap auprès d’une centaine de bénéficiaires directs que sont les villageois eux-mêmes.

L’eau potable sera obtenue à l’échelle familiale grâce à l’utilisation de filtres céramiques, à moindre coût et de façon quasi-immédiate. La distribution des filtres sera accompagnée de séances de sensibilisation sur leur fonctionnement et leur entretien.

Concernant les infrastructures d’assainissement, les populations disposent de latrines rudimentaires qui s’évacuent directement dans le lac. Dans cet environnement dépourvu d’électricité, HAMAP a retenu une méthode écologique, efficace et simple à entretenir : la phyto-épuration constituée de filtres et d’un lit de roseaux et bambous. Le fonctionnement par écoulement gravitaire assure un traitement satisfaisant des éléments chimiques, organiques et bactériologiques.

La collaboration avec une ONG locale « L’eau pour tous » est indispensable pour assurer un impact et une durabilité optimale du projet. De plus, avec la participation du chef de village et de villageois représentatifs, un comité de suivi, gestion et sensibilisation sera mis en place pour assurer l’appropriation du projet par les populations.

Le suivi du projet sera basé sur une liste d’indicateurs objectivement vérifiables pendant et après l’action.

Le coût global du projet piloté par HAMAP est estimé à 20.250 € et est financé par divers partenaires comme l’Agence de l’Eau Artois Picardie, le Conseil Général des Hauts de Seine, l’Eau pour Tous… La Fondation SERVIR participera à ce projet à hauteur de 3000 €.

Haut de page

Dernières actualités de ce projet


Pas encore d'actualités en relation avec ce projet !



Haut de page