Accueil
La Fondation
Nos actions
Actualités
Faire un don
Témoignages
Mécenat d'entreprise

Le Centre d’accueil d’enfants des rues - Nos réalisations

Le Centre d’accueil d’enfants des rues

projet/gari-pressejpg projet/forage-beninjpg projet/civierepng projet/ampo-fillesjpg
projet/centre-daccueiljpg

Il y a 1 donateur à ce projet


Servir
Servir
Haut de page

Plus d'informations sur ce projet

Buc Tiers-Monde (BTM) a achevé en 2009, en partenariat avec l’Association Trait d’Union des Jeunes Burkinabé (ATUJB), la construction d’un Centre d’Accueil d’Enfants des Rues, le Centre « Buc Espoir » à Ouagadougou, commencé il y a sept ans et réalisé avec l’aide du Conseil Général des Yvelines (service Jeunesse et sport dans le cadre des chantiers « jeunes »).

La vocation du Centre est de sortir des enfants de la rue, de les héberger, de les nourrir, de les socialiser, de les éduquer, de les scolariser et de leur apprendre un métier.

Le Centre comporte des ateliers de formation en couture, maroquinerie, mécanique moto, menuiserie, aviculture, batik et serrurerie/soudure. Il dispose de deux dortoirs pour 24 enfants, un bâtiment de services comprenant l’infirmerie, un magasin, une salle polyvalente, un kiosque central pour les repas et les activités artistiques, des sanitaires, une cuisine, un bâtiment de bureaux, un petit potager et un poulailler. L’ensemble des investissements réalisés dépasse les 100.000 euros.

La montée en puissance du Centre a suivi la progression des constructions. Il accueillait 6 enfants en 2006, 15 en 2008, et courant 2009 il est susceptible d’en accueillir 24. Les frais de fonctionnement explosent !

En décembre 2007, Buc Tiers-Monde a commencé à prospecter sur place à Ouagadougou pour tenter de trouver des partenaires susceptibles de les aider à faire face aux frais de fonctionnement.

BTM a reçu plein de messages d’encouragement et de compassion mais peu d’aide matérielle. Même l’UNICEF n’a aucune ligne budgétaire pour du fonctionnement ! Seule l’association ASMAE (Association Sœur Emmanuelle) s’est engagée aux cotés de BTM avec des moyens limités.

Les partenaires africains de BTM comprennent que jusqu’ici, BTM ne pouvait pas à la fois se consacrer à la construction du Centre et assurer ses frais de fonctionnement. Ils se sont « débrouillés » tant bien que mal et les enfants n’ont reçu le plus souvent qu’un seul repas par jour.

 

Les frais de 3 repas servis quotidiennement aux 24 enfants du Centre sont désormais couverts grâce à la donation de la Fondation SERVIR – Shammesh sur la base d’un budget de 1 euro par jour et par enfant, soit environ 8760 euros par an.

Le Centre d’Accueil d’Enfants des Rues a ét inauguré officiellement le 17 décembre 2009.

Haut de page



Haut de page