Accueil
La Fondation
Nos actions
Actualités
Faire un don
Témoignages
Mécenat d'entreprise

Ecole de rue pour enfants non scolarisés - Nos réalisations

Ecole de rue pour enfants non scolarisés

projet/gari-pressejpg projet/forage-beninjpg projet/civierepng projet/ampo-fillesjpg
projet/ecole-boulsenjpg

Il y a 6 donateurs à ce projet


65
VINC
id_14_rmarchalnetpmefr
Renaud

Vaux sur Seine
France
id_29_quicocha_73hotmailcom
Quentin

Le Vésinet
France
id_37_boulloudfreefr
Jean-Claude
id_28_gillesmoroticket_surfcom
gilles
Servir
Servir
Haut de page

Plus d'informations sur ce projet

BOULSEN, village situé au Centre du Burkina Faso, se trouve dans la commune de Réo, province du Boulkiemdé, à 14 kms au nord de Koudougou. Il n’y a pas d’électricité dans ce village.

Boulsen possède une seule école primaire publique de 6 classes. HAMAP BURKINA, en coopération avec CAMELIA BURKINA, envisage la création d’une école de la rue.

Le chef de village sollicite la création de cette école pour les enfants non scolarisés afin de les aider à s’insérer dans la société.

C’est sur la base de la charte des écoles de la rue d’HAMAP BURKINA que ce projet est engagé.

Outre l’alphabétisation et les premiers éléments de calcul, cette éducation pourra comporter des programmes courts d’hygiène, de prévention sanitaire, de mise en valeur des us et coutumes, des artisanats et des données culturelles locales, d’éducation à l’eau, mais aussi des sessions de conseils en pratiques agricoles, écologiques, alimentaires (en particulier en s’appuyant sur les guides line de l’UNESCO).

Si les locaux sont fournis par le chef de village et le matériel pédagogique par l’association Mille pages et le réseau d’enseignants HAMAP, il est nécessaire de prévoir le budget de deux salariés permanents (100 euros par mois et par salarié, soit 2.400 euros pour 2010) et celui relatif à l’indemnité de séjour du professeur expatrié bénévole chargé d’assurer la formation des élèves pendant 12 mois (10 euros par jour, soit un budget annuel de 3.600 euros). Le budget de cette opération est donc de 6 000 euros.

Une cinquantaine d’enfants défavorisés seront ainsi scolarisés et bénéficieront d’en enseignement portant sur l’alphabétisation, le calcul, des ateliers ludiques, des notions simples d’hygiène, d’anatomie, de physiologie et de nutrition.

Ce projet permettra :
- de lutter contre l’analphabétisme dans le village de Boulsen. L’objectif est de donner une chance à des enfants défavorisés qui pourront éventuellement accéder à une formation, à un apprentissage ;
- d’obtenir la maîtrise des règles d’hygiène de base ce qui devrait avoir un effet favorable sur la santé des enfants et de leurs proches ;
- au final d’aider les enfants à devenir des adultes autonomes.

Le Burkina en bref

Enclavé sans accès à la mer, le Burkina Faso fait partie des pays les plus pauvres du monde. Les températures sont d’environ 35° mais en avril-mai la période la plus chaude de l’année, elles atteignent 45° et sont encore accentuées par l’harmattan qui dessèche tout sur son passage :
- population : 13 millions d’habitants appartenant à plus de 60 ethnies.
- taux de mortalité des moins de 5 ans 192/1000. Plus de 115.000 enfants de cette tranche d’âge meurent chaque année.
- espérance de vie 48 ans.
- taux d’analphabétisme des adultes 87%.
- IDH (indice de développement humain) 0.33 ce qui place le BF 173e position sur 175 pays.
L’agriculture occupe + de 85 % des terres de la population sur 95.350 km2.

Haut de page



Haut de page